Chroniques d'Oros

Session 9

De retour au Château-Fort, les aventuriers découvrent que la situation a bien changée depuis leur départ. Le scribe de service, Hector, semble avoir été remplacé par un soldat portant une superbe armure neuve. En arrivant à la Guilde des Marchands, ils se voient refuser l’entrée par les gardes. L’un d’eux leur transmet une lettre de la part de Samara, expliquant que les circonstances actuelles la force de mettre temporairement un terme à leurs relations, et conseillant de rester discret au cours des prochains jours.

Les compagnons décident d’aller consulter Éosyne le vicaire, qui explique qu’une délégation militaire de trente soldats a débarquée la veille au Château-Fort pour une raison encore inconnue. Par conséquent, l’auberge est remplie, et le bordel local est fermé.

Kharis et Beatrix décident d’aller voir Gilderoy pour recevoir des explications. Le garde ne les admet pas dans l’enceinte intérieure. Beatrix, tentant un bluff improvisé, lui donne la lettre de Samara et déclare qu’ils ont un message (codé) pour le châtelain. Malheureusement, le garde décide de tout simplement transmettre la lettre, et les renvoit. N’ayant nulle part où dormir, ils visitent la forge de Tywin, qui leur offre l’hospitalité pour la nuit.

Le lendemain, un crieur se présente sur la place publique pour annoncer les intentions de la délégation. Il déclare que la visite n’est qu’un contrôle de sécurité, et que l’endroit est présentement évalué pour être sujet à une expansion impériale afin d’y implanter un véritable village. Certains marchands semblent fâchés d’une augmentation des taxes, mais les militaires ignorent ces plaintes. La présence de la délégation semble faire plaisir à Salomon Khan, qui refait surface pour suivre Kharis de près.

Décidant que l’environnement se fait un peu trop hostile, les compagnons décident de repartir à l’aventure. Ils retournent aux cavernes, et commencent à explorer l’entrée “C”, qui se révèle être un deuxième repaire d’Orcs. Ils réussissent à nettoyer complètement l’endroit (incluant femelles et enfants), mais pas sans découvrir les corps de Joe et Mac, dépecés par ces bêtes ignobles.

Trois jours se sont écoulés.

Comments

Sherack Sherack

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.