Lézariel Whispersong

Barde émérite

Description:
Bio:

Lézariel est né à La Lyse, un village reculé d’Énir Darou aux frontières de la Forêt du Nord. Ce village abritait une communauté elfique importante; plusieurs elfes de la forêt sont, au fil du temps, venus s’installer à La Lyse en quête d’une vie plus urbaine. Le père de Lézariel, Lomélindhi, était l’un d’eux. “Lomélindhi” signifie “chanteur de crépuscule” en elfique. Lomélindhi était un amuseur de foules; sa grande dextérité lui permit de devenir rapidement une célébrité au village. Il s’éprit de Carolune, la boulangère du village, et ils fondèrent une famille.

Ils vécurent heureux à La Lyse pendant sept années, mais un jour tout changea. Une tribu d’Orcs attaqua La Lyse sans avertissement. Le village envoya un messager à la communauté elfique de la Forêt du Nord, demandant de l’aide, mais ce fut trop tard: lorsque les guerriers de la forêt arrivèrent en renforts, le village était déjà réduit à feu et à sang. Lomélindhi et son fils survécurent à l’attaque, mais Carolune se perdit dans la confusion.

Pour le bien de son fils, Lomélindhi retourna dans la Forêt pour qu’ils puissent reprendre contact avec leurs racines elfiques et ainsi refaire leurs vies. Pendant les dix ans qui suivirent, il enseigna à son fils la culture elfe ainsi que la profession de barde. Lézariel apprit à jouer de plusieurs instruments et un peu de magie.

À 20 ans, Lézariel se sentait limité par la communauté. Il quitta la Forêt en quête de nouvelles expériences et d’inspiration pour de nouvelles chansons. Son père lui offrit une lute spéciale ornée d’un sapphire et une inscription elfique:

lute.png

Un chant magique se fera entendre,
Impatiemment, sa voix se fera attendre,
Dans tout Oros nous le connaîtrons,
Lézariel Whispersong; tel est son nom.

Il voyagea pendant quatre ans, chaque spectacle le rendant de plus en plus célèbre. Lors d’un de ses voyages à Juurem, il se fit attaqué par des créatures qu’il n’avait jamais vu auparavant. Il se fit assommé avant de pouvoir s’enfuir.

Lorsqu’il reprit connaissance, il trouva un homme cuisinant sur un feu près de lui. Pris de panique, remarquant qu’il n’était pas attaché, il brandit sa lute comme une masse et se jeta sur l’homme. L’homme interrompit facilement son mouvement et lui dit: “Dépose cette lute avant de te faire mal, Lézariel.”

Le demi-elfe figea en entendant son propre nom. L’homme se présenta: Waland Geffen, aventurier extraordinaire. Il expliqua qu’il lui avait sauvé la vie, et qu’il avait apprit son nom en lisant l’inscription sur sa lute. Les deux firent connaissance, et Waland lui enseigna les rudiments de l’art du combat afin qu’il puisse se défendre lui-même lors de ses voyages.

Lézariel Whispersong

Chroniques d'Oros Sherack Sherack